Tony Hymas, Chroniques de résistance, 2014

(extrait de la présentation radiophonique)

Poussé en avant par une musique martiale, tragique, lyrique mais qui n’écrase jamais le propos, lu ou chanté par des comédiens, les textes plongent dans la chair de l’histoire, dans l’émotion brute. L’écho que cela engage avec notre présent et les formes différentes de résistance qu’il est encore possible d’opposer à l’état critique du monde, n’en est que plus vibrant. Souvenir de la guerre, de ses moments sordides (très beau texte de Tardieu sur Oradour), ce disque réveille les consciences et plutôt que d’être tourné vers le passé n’est qu’un révélateur du présent et une incitation à l’action. 

 

en écoute dans cette émission

 

Bestof2014