Giovanni di Domenico / Alexandra Grimal, Guerchi, Ayler Records, 2014

(extrait de la présentation radiophonique)

Nous avons l’occasion d’entendre un moment, un instant en suspension et hors du temps. Une musique qui nous offre l’opportunité d’entrer dans un son superbe et parfaitement équilibré entre ces deux musiciens. Les compositions sont tout en retenue et si on peut dans un premier temps leur trouver un côté un peu glacé, il ne faut pas s’arrêter là et chercher dans l’élégance des propositions une forme de position éthique qui verrait dans cette pratique musicale une façon de considérer l’autre, l’auditeur, avec une distance respectueuse mais une vraie attention  et un réel accompagnement. Au fil des écoutes, tout s’ouvre, se dévoile. On entre alors dans un monde sensuel, gracieux qui n’écarte pas les moments d’inquiétude et de questionnement mais reste toujours respectueux de la sensibilité de l’autre.

 

en écoute dans cette émission

 

Bestof2014